Les monétaires boudés par les investisseurs

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - En dépit d'une embellie en août, les encours de Sicav et de fonds communs de placement monétaires baissent de près de 10% en un an, selon la Banque de France, en raison principalement de la faiblesse des taux d'intérêt.

Les OPCVM monétaires (Sicav et fonds communs de placement) redressent légèrement la tête en août. Les souscriptions nettes ont été positives de 2,7 milliards d'euros faisant suite aux 3,2 milliards de rachats nets en juillet. Néanmoins, sur un an, les rachats nets atteignent 32,5 milliards, correspondant à 9,5 % de l'encours initial.

S'agissant des OPCVM actions, obligations et mixtes, les retraits nets s'atténuent : -1 milliard d'euros en août après -4 milliards en juillet. Les rachats concernent principalement les fonds actions (-1,9 milliard). Les fonds mixtes enregistrent en revanche des souscriptions nettes (+2,4 milliards).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le jeudi 17 oct 2013 à 07:27

    Des taux d'intérêt aussi bas aussi longtemps est le signe que la maladie qui ronge les économies n'a pas disparue. La baisse des monétaires est le signe que les trésoreries des gens s'épuise en r