Les moments-clés du parcours des Bleus??

le
0
Les moments-clés du parcours des Bleus??
Les moments-clés du parcours des Bleus??

Plus dure sera la chute. En finale, à Saint-Denis, face à un Portugal privé rapidement de Cristiano Ronaldo... C'est le moment de rembobiner l'aventure des Bleus.

29 mars 2016, la dynamique s'enclenche

Pour la première fois depuis la soirée du– novembre, l'équipe de France revient au Stade de France. Les Bleus s'imposent avec la manière contre la Russie (4-2), dans la lignée d'une victoire aux Pays-Bas (2-3) quatre jours plus tôt. Ils sont acclamés par le public tricolore. Prometteurs, Kingsley Coman, Dimitri Payet et N'Golo Kanté marquent des points certains dans l'esprit du sélectionneur. Buteur de la tête, Dédé Gignac traverse tout le terrain pour célébrer avec les remplaçants français, à commencer par Olivier Giroud. Comme pour dire à Benzema que les hommes de Didier Deschamps voient la vie en bleu sans l'attaquant du Real ? DD et le président de la Fédération vont bientôt trancher.

– avril 2016, la non-sélection de la Benz'

La décision tombe, et cette fois, il n'est plus question pour Noël Le Graët de réconcilier "deux garnements", comme il l'avait déclaré dans une conférence de presse lunaire en décembre dernier. "Je ne serai pas sélectionné pour notre Euro en France…", informe lui-même Karim Benzema sur Twitter. Comme le recommandaient publiquement le Premier ministre, Manuel Valls, et le ministre des Sports, Patrick Kanner, Deschamps et le président de la 3F décident de se passer de l'attaquant du Real – déjà suspendu depuis quatre mois – impliqué dans l'affaire de chantage à la sextape. Parce que "la capacité des joueurs à œuvrer dans le sens de l'unité, au sein et autour du groupe, l'exemplarité et la préservation du groupe", ça compte aussi, justifie la Fédération. Juste avant le début de la compétition, Benzema accusera dans la presse espagnole son sélectionneur d'avoir "cédé sous la pression d'une partie raciste de la France".

12 mai 2016, la liste sans surprise

Le sélectionneur national sort la chemise blanche et le costume bleu au 20h de TF1. L'heure est venue d'annoncer les 23 joueurs (plus les réservistes) qui participeront à la sauterie dans l'Hexagone. Verdict : aucune surprise. Fidèle à lui-même, DD fait confiance à ses gars…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant