Les mises en chantier de logements restent en repli

le
3
NOUVEAU RECUL DES MISES EN CHANTIER DE LOGEMENTS AU 1ER TRIMESTRE
NOUVEAU RECUL DES MISES EN CHANTIER DE LOGEMENTS AU 1ER TRIMESTRE

PARIS (Reuters) - Les mises en chantier de logements ont encore baissé sur les trois mois à fin mars et les permis de construire ont aussi accusé un recul après avoir rebondi fin février, selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Logement.

Le repli des mises en chantier s'est toutefois modéré, à -1,4% par rapport au trois mois précédents qui avaient connu une baisse de 1,8% sur les trois mois antérieurs, selon ces données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables.

Les permis de construire, qui avaient rebondi de 0,1% sur les trois mois à fin février, sont en baisse de 1,3% par rapport aux trois mois précédents.

En données brutes, 351.400 logements ont été commencés sur les douze mois à fin mars, soit 8,9% de moins par rapport au douze mois précédents. Les permis de construire reculent dans le même temps de 6,9% à 363.300.

Le ministère fait en outre état d'un taux d'annulation des permis de construire délivrés pour des logements individuels de 15,4% sur les trois derniers mois, soit une hausse de 0,2 point par rapport à février.

Le taux est de 19,4% pour les logements collectifs, et les deux chiffres sont supérieurs à leur moyenne sur dix années.

Le délai moyen de mises en chantier est stable par rapport aux trois mois à fin février pour les logements individuels (4,6 mois), en baisse pour les logements collectifs (7,2 mois), et moindre que la moyenne sur dix ans dans les deux cas.

(Gregory Blachier, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8404021 le mardi 28 avr 2015 à 10:21

    Pfff, Les prix de l'immobilier neuf sont à des années lumières de mes possibilités (et je suis au dessus de la moyenne nationale en revenus). Je ne comprends toujours pas comment il peut y avoir encore autant de mise en chantier!! De toute façon l'etat n'a plus les moyens d'aider, le investisseurs savent que la hausse est finie, que reste t il pour empecher une baisse: la rareté...

  • M81739 le mardi 28 avr 2015 à 10:09

    Y a t'il corrélation entre le fait que l'on impose aux futurs propriétaires Bailleurs des contraintes pires que le Code du travail pour les entreprises.... c'est une simple question qui s'ajoute à la fiscalité et qui expliquent peut être cela (pour se séparer d'un locataire s'entend t'il ?)

  • md24750 le mardi 28 avr 2015 à 09:55

    Et pourtant ça bétonne à tout va en banlieue parisienne. Plus un pouce de mauvaise herbe : uniquement bon pour éviter les désherbants.