Les ministres Verts sauvent leur tête

le
0
Soucieux d'éviter une crise, Hollande et Ayrault ont exclu toute démission de Duflot et Canfin.

Halte au feu! Matignon a dû jouer les démineurs, lundi, afin d'éviter toute crise gouvernementale dans une période déjà agitée pour l'exécutif, alors que sa courbe de popularité est en chute libre et que les mauvaises nouvelles s'accumulent (mauvais chiffres du chômage, plans sociaux, etc.). Pas question pour François Hollande et Jean-Marc Ayrault de débarquer les deux ministres Verts, après la décision d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) de s'opposer au traité budgétaire européen, qui sera examiné début octobre par le Parlement. «Leur démission n'est pas du tout à l'ordre du jour», coupait-on à Matignon, lundi. Même tonalité à l'Élysée: «Cécile Duflot et Pascal Canfin sont ministres et militants Verts, mais ils sont avant tout ministres! Le vote d'EELV ne change rien pour eux.» Fermez le ban.

Sous pression, la ministre du Logement, Cécile Duflot, qui était restée muette jusqu'alors, a été sommée de sortir de l'ambiguïté, lundi. Contrairement à P

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant