Les ministres grognent contre la gauche sénatoriale

le
0
La Haute Assemblée est devenuele «laboratoire» des socialistes.

La réforme du contrôle des médicaments a été adoptée par le Parlement lundi soir. Sans surprise, l'Assemblée nationale, de droite, a eu le dernier mot face au Sénat, de gauche. Mais que d'énergie déployée par Xavier Bertrand, le ministre de la Santé, qui a défendu le texte présenté à la suite du scandale du Mediator! La gauche sénatoriale n'a pas été aussi constructive que les députés PS, qui s'étaient abstenus sur le texte. «Les sénateurs socialistes durcissent les textes à n'en plus finir, confie le ministre de la Santé. Ils se rendent compte de leurs erreurs. Mais ils persistent. Du coup, l'examen des textes prend beaucoup plus de temps» L'institution est, dit-il, devenue «la caisse de résonance de François Hollande». Une caisse de résonance dans laquelle «une mesure de bon sens ne peut l'emporter, malgré la tradition du Sénat».

Comme Xavier Bertrand, la majorité des ministres grognent contre une institution qu'ils ne reconnaissent pas, depuis qu'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant