Les ministres en campagne : un peu, mais pas trop

le
1
Christiane Taubira et Manuel Valls.
Christiane Taubira et Manuel Valls.

Mercredi soir, à peine rentrée d'un déplacement au Canada, Christiane Taubira se rend à Massy (Essonne), espace Liberté, pour un meeting de soutien à la candidate du PS pour les municipales. À 4 jours du premier tour, la ministre de la Justice mouille la chemise. Son collègue délégué au Logement, élu de l'Essonne, François Lamy, doit être présent. Ce n'est pas la première sortie de campagne de Christiane Taubira. Elle s'est notamment rendue à Cergy avant que n'explose l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy, dans laquelle la droite l'accuse d'avoir menti sur son degré de connaissance du dossier. Et elle n'a pas hésité à se rendre à Montreuil, après.Le capital sympathie de Valls et Taubira La ministre de la Justice, malgré une forte chute dans les sondages à la suite de sa communication désastreuse, reste populaire chez les sympathisants socialistes à 63 % dans notre sondage Ipsos. Manuel Valls baisse également, mais reste quand même populaire. Le ministre de l'Intérieur s'est donc aussi déplacé, choisissant d'axer ses visites sur la lutte contre le FN, en allant à Fréjus, Forbach et Hénin-Beaumont. Trois villes que le parti de Marine Le Pen place dans ses meilleures chances de succès. "Avec Manuel, il y a le côté vu à la télé. Les gens adorent, ils veulent être pris en photo avec lui", lâche le député de l'Essonne Jérôme Guedj. Manuel Valls et Christiane Taubira ont mis leur petit capital sympathie au service de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le jeudi 20 mar 2014 à 14:47

    restons planquer, cela vaut mieux **** le logo du PS a disparu des tracts des municipales!!!!!!