Les ministres du parti de Berlusconi remettent leur démission

le
0
Silvio Berlusconi lors d'un meeting de son parti, le 4 août 2013.
Silvio Berlusconi lors d'un meeting de son parti, le 4 août 2013.

Les ministres italiens appartenant au parti Peuple de la liberté (PDL) de Silvio Berlusconi ont démissionné à sa demande du gouvernement de coalition que dirige Enrico Letta, a annoncé samedi le vice-président du Conseil et dirigeant du PDL, Angelino Alfano, cité par l'agence de presse italienne Ansa. Silvio Berlusconi, qui avait indiqué quelques minutes plus tôt avoir demandé aux ministres PDL d'envisager une démission immédiate, juge qu'Enrico Letta a enfreint le "pacte de coalition" unissant le Parti démocrate (centre gauche, dont Letta est issu) et Peuple de la liberté. Il lui reproche notamment d'avoir réclamé un vote de confiance au Parlement - qu'il qualifie d'ultimatum "inadmissible et inacceptable" - et d'avoir gelé dans l'intervalle toutes les décisions du gouvernement.

Cette nouvelle crise, cinq mois à peine après la naissance aux forceps d'un gouvernement de large entente, est le produit de la possible éviction de Berlusconi du Sénat à la suite de sa condamnation définitive, prononcée en août par la Cour de cassation, pour fraude fiscale dans l'affaire Mediaset. Une commission sénatoriale doit se réunir le 4 octobre pour se prononcer sur une éventuelle déchéance du Cavaliere. Vendredi, Enrico Letta, rentré précipitamment de New York pour affronter la crise politique, avait convoqué un conseil des ministres pour tenter d'obtenir des ministres PDL qu'ils entérinent des mesures budgétaires, au nombre desquelles un relèvement du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant