Les ministres des A.E de l'UE évoquent une riposte à Moscou

le
1

MILAN, 29 août (Reuters) - Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union européenne se sont retrouvés vendredi en Italie, à la veille d'un conseil européen à Bruxelles, pour définir un message clair que pourraient adresser les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Huit à la Russie, en matière de sanctions, du fait de son rôle dans le conflit ukrainien, déclarait-on de source diplomatique. "Nous devons réagir, nous devons faire preuve de solidarité avec nos voisins", a déclaré le ministre danois des Affaires étrangères, Martin Lidegaard, au début de la réunion présidée par l'Italie, qui assume la présidence tournante de l'UE. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, s'exprimant à Amsterdam, a déclaré dans la journée qu'il importait d'envisager un durcissement des sanctions à l'encontre de la Russie. A la fin juillet, l'UE et les Etats-Unis ont annoncé des sanctions contre la Russie, ciblant les secteurs de l'énergie, des banques et de la défense. Auparavant, l'UE n'avait imposé des sanctions que contre certaines personnalités et organisations accusées d'implication directe dans le conflit ukrainien. La Pologne a estimé que l'"agression" russe avait engendré la plus grave crise pour la sécurité en Europe depuis des décennies et le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, a mis en garde contre un élargissement du conflit entre la Russie et l'Ukraine. "Si la situation continue de s'aggraver, il sera de plus en plus difficile de trouver une solution politique", a-t-il dit. (Francesca Landini et Lisa Jucca; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le vendredi 29 aout 2014 à 19:19

    l'effet boomerang risque d'etre violent ce coup ci, l'economie de l'ue va s'effondrer