Les ministres de Sarkozy confient leurs souvenirs

le
0
Les ministres du gouvernement Fillon vont quitter leurs fonctions avec beaucoup de bons souvenirs et quelques «mauvais» aussi...

Il a reçu des «pierres» et des «tomates». Il a été insulté. La vitre arrière de sa voiture a été cassée. Au final, il a dû être exfiltré par ses gardes du corps. L'événement s'est produit en septembre 2009, au Salon de l'élevage de Rennes, en pleine crise du lait. C'est «le pire souvenir» de l'ex-ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire. Il évoque «un déchaînement de violence», des «gens à bout» pour qui l'emploi de la force est la «seule solution». «Regarder la violence à la télévision, c'est une chose. La vivre, c'est autre chose», confie Le Maire, comparant la colère des producteurs de lait à celle des jeunes sur le CPE qu'il n'avait alors suivi que sur petit écran en 2006, quand il était directeur de cabinet de Dominique de Villepin à Matignon.

Comme lui, les ministres du gouvernement Fillon vont quitter leurs fonctions avec, en tête, quelques «mauvais souvenirs». Claude Guéant se rappelle du «choc» de la tuerie de Toulouse, la mort de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant