Les ministres aspirent à l'union de la majorité

le
0
Face aux polémiques, les ministres, partagés entre agacement et volonté d'apaisement, pensent à 2012.

Silence dans les rangs. Les membres du gouvernement n'ont pas prononcé un mot, mardi, à leur sortie du Conseil des ministres. Ceux qui se sont rendus ensuite à la réunion du groupe UMP sont restés muets aussi, préférant ne pas perturber l'explication de texte entre François Fillon et Jean-François Copé. Pas question d'en rajouter.

Les ministres ont pourtant été saisis par les propos qu'a tenus Copé lundi soir, sur Canal +, reprochant à Fillon sa «posture» et l'accusant de «ne pas jouer collectif». Beaucoup n'en reviennent pas d'avoir vu s'étaler sur un plateau de télévision les querelles entre le patron du parti majoritaire et le chef de la majorité. «Il n'est pas nécessaire d'exposer des critiques à la télévision. Les polémiques sont inutiles», déplore le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, également en charge du projet de l'UMP. «J'ai l'impression qu'il y a eu un peu de montée en vrille, confie un autre membre du gouvernement. Comme dit tou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant