Les minières internationales s adaptent au droit indonésien

le
0
Le changement du code minier en Indonésie, limitant à 49% la part des compagnies étrangères, ne parait pas les déranger. La loi sur les activités minières interdira notamment les exportations de matières brutes après 2014. Comme la règle ne jouera qu'après dix ans d'exploitation, les contrats actuels ne sont pas touchés, se réjouit l'australien Newcrest, 3ème producteur d'or mondial, qui détient 82,5% des mines de Gowosong. Le milliardaire Gautam Adani, premier importateur indien de charbon,  ajuste ses affaires à la législation. Il continue à investir en Indonésie, avec un projet de centrale thermique de 2,5 milliards de dollars, à Java, et des participations dans des aciéries, allant dans le sens de la transformation locale souhaitée par le gouvernement.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant