Les mineurs chiliens contre Codelco

le
0

(Commodesk) A 4h30 du matin, lundi 16 juillet, les membres du syndicat de Gardilcic au Chili, ont bloqué la route internationale San Martin qui relie la mine de cuivre Andina à l'Argentine. Pendant trois heures, plus aucun véhicule ne pouvait traverser. Les mineurs membres du syndicat, sont des salariés de Gardilcic, une entreprise de sous-traitance minière, employée par la division andine de la Corporation Nationale du Cuivre (Codelco), détenue à 100% par l'Etat, dans la mine Andina.

Cette grève a été votée le 13 juillet par le syndicat de Gardilcic, soutenu par la Confédération des travailleurs du cuivre (CTC). Les manifestants revendiquent une égalité salariale par rapport aux autres mineurs de Codelco, selon le syndicat, 120.000 pesos (200 euros) de plus qu'eux pour le même travail. Selon ses leaders, le mouvement pourrait rapidement se radicaliser si Codelco ne réagit pas.

Andina est située à 80 km au nord-est de Santiago à 4.000 mètres d'altitude, 234.000 tonnes de cuivre avaient été extraites de la mine en 2011. La production annuelle de Codelco à cette époque était de 1,735 millions de tonnes.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant