Les mines du Nord-Pas-de-Calais au Patrimoine mondial

le
0

PARIS (Reuters) - Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais a été inscrit samedi sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, ont annoncé l'association BMU qui a porté la candidature et l'Unesco.

Le bassin minier, ajouté à l'unanimité sur cette liste par le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco qui se réunissait à Saint-Pétersbourg (Russie), figurera dans la catégorie "paysage culturel évolutif vivant", a précisé l'association Bassin minier uni (BMU).

"Le site témoigne de la recherche d'un modèle de ville pour les travailleurs du milieu du 19e siècle jusqu'aux années 1960, et illustre une période importante dans l'histoire de l'Europe industrielle", écrit l'Unesco sur son site internet.

Jean-François Caron, président de BMU, s'est dit "ému" de cette décision qui "élève au rang d'exceptionnelle et d'universelle la vie ordinaire de milliers de mineurs", estime-t-il.

La nouvelle ministre du Logement, l'écologiste Cécile Duflot, a également salué cette inscription. "Belle idée, magnifique succès!", a-t-elle ainsi écrit sur Twitter.

Avec le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, la France compte désormais 38 sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco, une organisation dont le siège est à Paris.

La liste du Patrimoine mondial comporte 951 biens.

Chine Labbé

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant