Les mines de Xstrata ne font pas l?unanimité en Argentine

le
1

(Commodesk) Les habitants de la province de Catamarca au nord-ouest de l'Argentine manifestent depuis le 9 juillet contre le projet minier Agua Rica de la compagnie La Alumbrera. Détenue par Xstrata (50%), Goldcorp (37,5%) et Yamana Gold (12,5%), l'entreprise a démarré la phase d'exploration le 4 mai. La mine devrait permettre de produire 250.000 tonnes de cuivre et 140.000 onces d'or par an sur les cinq premières années à compter de 2013 par Xstrata.

A 35 km de la future mine se trouve Bajo La Alumbrera, une exploitation de la même compagnie dont la production s'élève à 180.000 tonnes de cuivre et 600.000 onces d'or chaque année depuis quinze ans. Elle consomme 100 millions de litres d'eau par jour et 1.500 gigawatts d'électricité par an selon l'association Les Amis de la Terre.

L'impact négatif de l'exploitation minière sur la santé des populations locales a été constaté, en 2010, dans un rapport du Secrétariat d'Etat aux Mines en Argentine. Les polémiques et manifestations se succèdent depuis le début des années 2000 mais les ONG dénoncent une corruption des autorités locales.

Le 20 juillet, tandis que les manifestants bloquaient encore la route menant à la mine, ils ont été « expulsés très violemment par l'infanterie de Catamarca » selon la Coordination de Soutien aux Luttes du Peuple Argentin (Calpa). Les manifestations ont repris dans la ville de Cerro Negro selon la presse locale du 30 juillet.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • earth1st le jeudi 2 aout 2012 à 15:26

    faudrait savoir, on veut de la santé ou du cuivre... On peut pas avoir les deux.