Les milices kurdes YPG saluent l'accord de trêve en Syrie

le
0
 (Avec retrait d'un premier communiqué, détails) 
    BEYROUTH, 12 septembre (Reuters) - Les milices kurdes des 
YPG ont salué lundi l'accord conclu entre les Etats-Unis et la 
Russie sur l'instauration d'un cessez-le-feu en Syrie, en disant 
espérer que cette trêve permettra de mettre l'accent sur la 
lutte contre l'organisation Etat islamique (EI) et servira de 
prélude à une transition politique. 
    Les YPG (Unités de protection du peuple), qui contrôlent de 
vastes territoires dans le nord de la Syrie, ont également 
souhaité que la transition politique intègre toutes les parties 
au conflit, y compris l'administration kurde autonome qui se met 
en place dans le nord de la Syrie.  
    Le PYD, le principal parti kurde syrien, a été tenu à 
l'écart des discussions de paix intersyriennes de Genève à la 
demande de la Turquie, pour laquelle il n'est qu'une extension 
du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui combat Ankara 
depuis trente-deux ans dans le sud-est de la Turquie. 
    Les Forces démocratiques syriennes (SDF), une alliance à 
laquelle appartiennent les YPG, ont elles aussi annoncé qu'elles 
respecteraient l'accord de trêve.  
    Dans une première version de leur communiqué, les YPG 
s'engageaient à "suspendre leurs actions offensives", mais une 
deuxième version corrigée a été diffusée par la suite, dans 
laquelle elles promettent de "résister aux actions offensives".  
 
 (Tom Perry, Nicolas Delame et Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant