Les milices chiites irakiennes repoussent l'EI vers la Syrie

le
0
    BAGDAD, 28 mai (Reuters) - Des miliciens chiites irakiens 
soutenus par l'Iran ont annoncé dimanche avoir chassé les 
djihadistes sunnites de l'Etat islamique de plusieurs villages 
situés à l'ouest de Mossoul et progresser en direction de la 
frontière syrienne. 
    Parmi les villages repris par les Forces de Mobilisation 
populaire figure celui de Kojo, où l'EI avait enlevé des 
centaines de femmes yazidies en 2014. 
    Kojo et plusieurs autres villages de la région montagneuse 
du Sindjar vont être restitués à la communauté yazidie, a 
déclaré à la télévision irakienne un responsable de la milice 
pro-iranienne, Abou Mahdi al Mouhandis. 
    Pendant que l'armée et la police irakiennes concentrent 
leurs efforts sur la reprise de Mossoul, où les djihadistes ne 
tiennent plus qu'une petite enclave autour de la vieille ville, 
les miliciens chiites visent à sécuriser la frontière 
irako-syrienne en coordination avec les forces du président 
syrien Bachar al Assad. 
    La région frontalière est pour le moment contrôlée pour 
partie par l'EI, et pour l'autre par les miliciens kurdes 
syriens. 
     
 
 (Maher Chmaytelli; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant