Les micropartis de MAM et de Jean-Marie Le Pen épinglés

le
0

Les comptes du Chêne, la structure dirigée par l'ancienne ministre UMP, et de Cotelec, un parti de poche servant à alimenter les caisses du FN, ont été invalidés par la Commission des comptes de campagne.

«Non conformes». Tel est le verdict de la Commission nationale des comptes de campagne et de financements politiques (CNCCFP) après examen des comptes 2012 des micropartis de Michèle Alliot-Marie et Jean-Marie Le Pen, respectivement baptisés Le Chêne et Cotelec. Cette décision s'annonce lourde de conséquences pour ces deux structures de poche: elles ne pourront pas financer de campagne en 2014 et les dons et cotisations qui leur seront désormais versés n'ouvriront plus droit à une réduction d'impôt de 66%. Un coup d'arrêt pour Le Chêne et Cotelec.

» Le Chêne, un club tombé en désuétude Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant