Les microbes ont failli tuer toute vie

le
3
Les microbes ont failli tuer toute vie
Les microbes ont failli tuer toute vie

COMPARÉ À LUI, notre réchauffement climatique apparaît comme une aimable plaisanterie : il y a environ 252 millions d'années, la température était telle sur Terre -- jusqu'à 50 ou 60  oC à l'équateur -- que la vie a bien failli disparaître. « C'est l'extinction la plus massive qu'ait connue la planète, souligne le paléontologue Jean-Sébastien Steyer, du Muséum national d'histoire naturelle. En à peine 20 000 ans, elle a abouti à la disparition totale de 90 % des espèces vivantes. » De quoi nous faire réfléchir...

Mais qu'est-ce qui a provoqué cet emballement des températures, en plein permien ? Jusqu'à présent, les volcans figuraient parmi les principaux suspects. De gigantesques éruptions auraient transformé la Terre en cocotte-minute.

Gros producteurs de méthane

Une nouvelle étude approfondit cette hypothèse et pointe du doigt des complices insoupçonnés : des microbes appelés méthanosarcina. Selon les auteurs, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology, ces micro-organismes ont profité de l'abondance soudaine de nickel relâché dans l'atmosphère lors des épisodes volcaniques. Ils ont littéralement prospéré grâce à cette soudaine abondance de matière première. Problème : ces microbes étaient aussi de gros producteurs de méthane, un gaz à effet de serre 23 fois plus puissant que le gaz carbonique !

Une hypothèse intéressante, reconnaît Jean-Sébastien Steyer. « Car les chercheurs américains avancent trois indices qui viennent à l'appui de leurs travaux, souligne-t-il. L'analyse des couches sédimentaires de l'époque montre un accroissement soudain du nickel. Le gaz carbonique est lui aussi présent en grande quantité à ce moment-là. Enfin, la génétique montre que les microbes mis en cause, qui n'existent plus de nos jours, pouvaient être une source importante de méthane. »

Végétaux et animaux ont mis du temps à se remettre de cette catastrophe. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 3 avr 2014 à 11:40

    Et la prochaine extinction, devinez pour qui???...Allez, courage et patience, encore qqs petites décennies, et l'homme avec sa soi-disant intelligence, sera de tout le vivant sur terre, celui qui aura passé le plus bref délai!!!...Aléa Jacta Est ...

  • fpelu le jeudi 3 avr 2014 à 10:27

    Venez habiter dans le Cotentin, il fait encore frais.

  • M3369045 le jeudi 3 avr 2014 à 09:46

    Moi qui croyais que c'était le tabac qui avait exterminé les dinosaures....(D'après M Gotlib)