Les métropoles mettent les élus locaux en ébullition

le
0
Paris, Lyon et Marseille disposeront d'un statut à part, selon le projet de loi examiné par les sénateurs à partir de jeudi. Une adoption nullement acquise car les alliés du PS y sont vivement opposés. » Les opposants à la métropole marseillaise manifestent devant le Sénat

Les élus locaux sont en ébullition. Le projet de loi «de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles» est débattu à partir de jeudi au Sénat. Un sujet austère, mais d'une grande importance pour la vie locale.

Le texte défendu par Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l'État, et Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée à la Décentralisation, ne supprime aucun échelon de collectivités locales. Bien au contraire, le projet de loi encourage le développement du dernier en date de ces échelons, les métropoles, qu'ont vocation à adopter les plus grandes agglomérations du pays. Le gouvernement espère que cette démarche négociée avec les grands élu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant