Les métallurgistes italiens d?Alcoa inquiets pour l?avenir de leur usine

le
0

(Commodesk) Les salariés de la fonderie d'aluminium Portovesme, appartenant au groupe américain Alcoa, ont manifesté lundi dernier dans les rues de Rome.

S'opposant à l'arrêt total de l'activité de la fonderie sarde prévue pour la fin de l'année, des centaines de salariés ont tenu tête à la police italienne devant le ministère de l'Industrie. « Nous avons besoin de solutions précises aujourd'hui ! » s'exclamait Luciano Fenu, membre du syndicat des métallurgiste UILM.

Les responsables politiques et syndicaux ont rencontré les dirigeants du groupe Alcoa, troisième plus grand producteur d'aluminium au monde, pour discuter du sort de la fonderie.

Les deux investisseurs suisses Glencore et Klesh seraient intéressés par la reprise de l'usine, mais aucune offre concrète n'a été proposée pour le moment.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant