Les mesures antiterroristes votées après la présidentielle

le
0
François Fillon a proposé de faire adopter le projet de loi avant l'élection en cas de consensus politique. Mais le PS, qui contrôle le Sénat, préfère attendre la nouvelle mandature. Nicolas Sarkozy a temporisé. Borloo : «Je m'engage auprès de Sarkozy»

Les mesures de lutte contre le terrorisme, annoncées jeudi par Nicolas Sarkozy, peuvent-elles être adoptées avant l'élection présidentielle, dont le premier tour aura lieu le 22 avril? C'est ce qu'a laissé entendre François Fillon, vendredi matin. Le premier ministre a indiqué sur RTL que le texte du projet de loi pourrait être proposé au Conseil des ministres dans une «dizaine de jours», et, en cas de consensus à l'Assemblée nationale et au Sénat, être soumis au vote avant l'élection présidentielle.

Un terrain d'entente qui semble compliqué à trouver car la gauche contrôle le Sénat et dispose d'une capacité de blocage suffisante pour reporter l'examen du texte après les élections. «Aucune loi ne peut être votée définitivement et mise en œuvre avant l'élection présidentielle», a assuré sur Europe 1 Manuel Valls, le directeur de communication du candidat socialiste François Hollande. «Les mesures annoncées, dans la précipitation, sont l'illustrat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant