Les Merlus peuvent respirer

le
0
Les Merlus peuvent respirer
Les Merlus peuvent respirer

Victorieux de Sochaux (2-1, 11eme journée de Ligue 1), samedi soir, Lorient a mis un terme à une série de quatre défaites de rang en championnat. Grâce à des réalisations de Vincent Aboubakar (16eme) et de Yann Jouffre (54eme), les Merlus ont glané un précieux succès face aux Doubistes. « Cette victoire fait du bien dans notre situation actuelle, a expliqué Christian Gourcuff, l'entraîneur du FCL, dans des propos relayés par l'AFP. La réaction de l'équipe a été nette dans le comportement, le dynamisme, l'intensité et le pressing. Il y a une emprise sur le match qui ne s'est pas relâchée, à part sur certains moments en deuxième mi-temps car on avait besoin de souffler. Il faudra retrouver un peu de sérénité et de maîtrise pour être capables de poser le jeu, mais chaque chose en son temps. On a mis une telle pression sur le porteur du ballon que Sochaux n'a pas pu s'exprimer non plus. Ce n'est pas un match qui a atteint des sommets mais on ne peut pas reprocher aux joueurs de ne pas s'être donnés. C'est important d'avoir créé un écart avec Sochaux. »

Alors que certains parlaient d'un ultimatum présidentiel, Christian Gourcuff peut donc souffler. Mais la route est encore longue et semée d'embûches pour les coéquipiers de Bruno Ecuele Manga qui ont toujours beaucoup de travail en perspective. « Il faut continuer sur les mêmes bases, on ne peut pas se permettre cette année de se relâcher, c'est la leçon de ce début de saison, poursuit le technicien breton, qui avait déjà haussé le ton dans la semaine. Il faut jouer avec autant de détermination et avoir en plus davantage de sérénité et de maîtrise. Il ne faut pas se voiler la face : la victoire était impérative, il y a des tournants comme ça qu'il faut bien négocier. Je n'ai pas vu une équipe qui lâchait. » Avec trois points d'avance sur la zone rouge, les Lorientais ne sont pas sortis d'affaire pour autant. Loin de là. Dès vendredi prochain, c'est un déplacement au Parc des Princes qui se profile. Pas l'idéal pour une équipe convalescente. L'occasion de confirmer ou de replonger. Pendant ce temps-là, Christian Gourcuff ? qui sera libre en juin 2014 ? étudie déjà certaines pistes pour la saison prochaine?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant