Les mères qui travaillent se portent mieux que les mères au foyer

le
0
Une étude conduite sur 10 ans montre que les mères actives sont en meilleure santé physique et psychologique.

Voilà des recherches qui devraient déculpabiliser les mères actives. Une étude publiée dans le dernier exemplaire du Journal of Family Psychology montre en effet que les mamans qui travaillent, à temps plein ou à temps complet, vont globalement mieux que leurs homologues au foyer. La situation la plus épanouissante serait le temps partiel, qui permet de conserver cet avantage de bien-être général tout en restant investie dans l'éducation des enfants.

Pour conduire ces travaux, Cheryl Buehler, professeure à l'Université de Caroline du Nord, a épluché les interviews conduites à partir de 1991 par l'Institut national pour la santé et le développement de l'enfant auprès de 1364 Américaines, de la naissance de leur bébé à ses 10 ans.

Il en ressort que les mères au foyer affichent une moins bonne santé et se disent plus déprimées pendant les premières années de vie de leur enfant que celles qui travaillent. L'étude ne précise toutefois pas si le fait de ne pas t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant