Les mères de famille au centre des débats

le
0
Le Sénat pourrait faire un geste en faveur des femmes ayant eu au moins trois enfants

La majorité comme le gouvernement ont expliqué qu'ils pourraient leur consacrer un des ultimes gestes d'ouverture sur la réforme des retraites. Les femmes seront donc l'un des thèmes centraux de la discussion du projet de loi au Sénat. «Nous souhaitons, a redit lundi aux Échos Gérard Larcher, pour les mères de trois enfants et plus, bloquer l'âge du taux plein» à 65 ans, pour les femmes nées entre 1950 et le début des années 1960. Selon le président de la Haute Assemblée, 100 000 personnes seraient concernées, pour un coût de «plusieurs centaines de millions d'euros». Pour ne pas fragiliser l'équilibre de la réforme, il propose de nouvelles recettes, en fiscalisant, au-delà d'un certain montant, le bonus de 10 % accordé aux pères et aux mères de trois enfants et plus.

La CFDT, la gauche, le centre et une partie de la droite poussent en ce sens. Argument invoqué : les femmes sont les premières frappées par le report de 65 à 67 ans de cette bo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant