Les mensonges de Nafissatou Diallo

le
0
En quelques jours, la plaignante est passée de l'image d'une «employée modèle» à celle d'une manipulatrice.

Les premiers indices sur une «double vie» de la femme de chambre du Sofitel sont apparus rapidement. Ont-ils été exploités convenablement? Ce n'est pas évident. Dans la semaine qui suit l'arrestation de DSK, les autorités apprennent, par une conversation enregistrée, qu'un homme disant connaître Nafissatou Diallo a eu un échange avec un autre homme soupçonné de trafic de drogue. De quoi, déjà, les alerter sérieusement. Mais l'écheveau est compliqué à démêler. Ce n'est que mercredi dernier qu'ils reçoivent la traduction d'une autre conversation, selon le New York Times . Sur cette bande, au lendemain de l'agression présumée, l'employée du Sofitel, qui s'exprime en fulani, un dialecte de Guinée, lâche à son interlocuteur, détenu dans un centre pour immigrants illégaux en Arizona: «Ne t'en fais pas, ce type a beaucoup d'argent. Je sais ce que je fais.» La jeune femme, veuve et mère d'une fille de 15 ans, aurait en fait épousé religieusement, il y a plus d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant