Les ménages ont orienté leurs placements vers les produits les moins risqués en 2014

le
0

(NEWSManagers.com) - En 2014, les ménages ont orienté leurs placements vers les produits d'épargne les moins risqués mais les plus rémunérateurs, selon le rapport annuel de l'Observatoire de l'épargne réglementée. Le flux annuel des placements financiers des ménages a atteint 74 milliards d'euros, en léger recul par rapport à celui de 2013 (77 milliards d'euros). Bien que toujours élevé, il a poursuivi une tendance à la baisse amorcée en 2011.

Les épargnants ont privilégié les plans d'épargne-logement au détriment des livrets (fiscalisés et non fiscalisés). Le taux des plans d'épargne-logement, maintenu à 2,5 % jusqu'à la fin de janvier 2015, soit très au-dessus des taux longs de marché, a attiré de nombreux épargnants. L'encours de plans d'épargne-logement a ainsi atteint 216 milliards d'euros, en croissance de 9,2 % en un an. La collecte d'assurance-vie en supports euros a également été très dynamique, atteignant 43 milliards d'euros (+3,4 % en un an).

Dans un contexte de taux monétaires très bas, les ménages ont en outre conservé en dépôts à vue une part plus importante de leur trésorerie qu'en 2013. L'encours de dépôts à vue a crû de 18 milliards d'euros, représentant une hausse de 5,8 % sur un an. En revanche, les placements, directs ou indirects, en actions, ont été nettement plus modérés.

Les livrets A et de développement durable offrent toujours une rémunération fortement déconnectée des taux monétaires. Les livrets A et de développement durable, bien que totalement liquides, défiscalisés et garantis par l'État, ont bénéficié en 2014 d'une rémunération nominale (1,25 % jusqu'en juillet 2014 puis 1 % ensuite) très supérieure à celle résultant de l'application de la formule automatique de calcul du taux d'intérêt.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant