Les membres de l'EI en Afghanistan chassés d'une province

le
0
    KUNAR, Afghanistan, 24 mars (Reuters) - Des dizaines de 
combattants affiliés au groupe Etat islamique en Afghanistan se 
sont installés dans la province de Kunar après avoir été chassés 
de la province voisine de Nangarhar par les bombardements 
américains et les forces afghanes. 
    Le chef local de l'organisation djihadiste, Hafiz Saeed, 
figurerait parmi eux, selon le chef de la police de Kunar et un 
porte-parole de l'armée.  
    L'Etat islamique, ou Daech selon son acronyme arabe, s'est 
récemment implanté en Afghanistan où il combat violemment les 
taliban dans plusieurs poches de l'est du pays.  
    "Daech a subi de très lourdes pertes à Nangarhar, ils ont 
donc changé de théâtre d'opérations et sont arrivés à Kunar", a 
déclaré le chef de la police provinciale, Abdul Habib Sayedkhil. 
    "Kunar est une province montagneuse et forestière, elle peut 
servir de très bon repaire aux combattants de Daech", a-t-il 
dit.  
    Selon les renseignements afghans, Hafiz Saeed et plusieurs 
dizaines de fidèles se sont installés dans le district de 
Serkany, près de la frontière pakistanaise.  
    L'armée américaine estimait en février à entre 1.000 et 
3.000 le nombre de membres de l'EI en Afghanistan.  
 
 (Mohammad Anwal; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant