Les membres de Facebook sont plus accros et actifs que ceux de Twitter ou Google+

le
0
Les membres de Facebook sont plus accros et actifs que ceux de Twitter ou Google+
Les membres de Facebook sont plus accros et actifs que ceux de Twitter ou Google+

Fin 2014, 7 internautes sur 10 avouaient être actifs sur les réseaux sociaux, selon une étude publiée par GlobalWebIndex. C'est surtout sur Facebook qu'ils aiment revenir plusieurs fois par jour pour "aimer" une publication ou lire un article.Si 73% des personnes interrogées se sont rendus au moins une fois dans le mois sur Facebook, seuls 42% ont été réellement actives. 36% des sondés avouent s'être de leur côté connecté sur Twitter, 29% sur Google+ et 25% sur LinkedIn sur les 30 derniers jours. Leur niveau de contribution chute à 22% sur Twitter, 21% sur Google+ et 13% sur LinkedIn.

Les utilisateurs de réseaux sociaux y passent pratiquement deux heures par jour, mais certains services sont plus addictifs que d'autres. Les membres actifs de Facebook sont ainsi près de 75% à s'y connecter au moins une fois par jour. Les utilisateurs actifs sur YouTube, Google+, Twitter et Instagram s'y connectent aussi majoritairement tous les jours, à l'inverse de ceux qui utilisent Tumblr, LinkedIn ou Pinterest et qui ne s'y connectent en majorité qu'une fois par semaine voire même moins.

Les internautes aiment "aimer" sur Facebook

Au niveau des usages, c'est sur Facebook que les utilisateurs lisent le plus d'articles apparaissant dans leur journal (53% en ont lu au moins un sur les 30 derniers jours, contre 45% sur Google+ et 42% sur Twitter). C'est aussi sur Facebook que les internautes "aiment" le plus puisqu'ils sont 70% à cliquer au moins une fois chaque mois sur le bouton "j'aime", contre 33% à utiliser le "+1" de Google+ ou à retweeter un message sur Twitter.

Enfin, l'accès à ce type de service se fait encore essentiellement par l'ordinateur, depuis lequel près de 60% des internautes se connectent au moins une fois par mois sur un réseau social, contre un peu plus de 40% des mobinautes depuis leurs smartphone et 20% depuis leur tablette.

Cette étude a été réalisée par GWI qui interroge chaque ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant