Les meilleurs placements sans impôts

le
2
Les gains engrangés sur un PEE et un PEA sont totalement exonérés d'impôt après cinq ans de détention. (© P. Huguen / AFP)
Les gains engrangés sur un PEE et un PEA sont totalement exonérés d'impôt après cinq ans de détention. (© P. Huguen / AFP)

Ce n’est pas un scoop : la fiscalité sur les placements est très élevée en France. Pour payer moins d’impôts sur vos intérêts, dividendes, coupons, et plus-values mobilières, une seule solution : investir via des enveloppes à fiscalité privilégiée. Elles sont au nombre de trois : l’assurance vie, le plan d’épargne entreprise (PEE) et le plan d’épargne en actions (PEA).

Les gains engrangés sur un PEE et un PEA sont totalement exonérés d’impôt après cinq ans de détention, seuls les contributions sociales sont dues au taux en vigueur lors de la réalisation des gains. Les profits réalisés dans le cadre de l’assurance vie sont aussi peu taxés. Surtout, en cas de décès, le capital est transmis au bénéficiaire du contrat en exonération d’impôt à hauteur de 152.500 euros et taxé qu’à 20% ou 31,25% au-delà alors que les droits de succession atteignent vite 40% en ligne directe et 60% entre non-parents.

Quatre décisions à prendre avant le 31 décembre pour payer moins d’impôts en 2016 : 

  • Transférer l’argent de vos livrets fiscalisés sur un Livret A ou un PEL de moins de douze ans, deux placements exonérés d’impôts.
  • Alléger vos compte-titres, après avoir réalisé une analyse fiscale ligne par ligne. Et, avec le cash, alimenter vos PEA et PEA PME.
  • Meubler vos

    Lire la suite sur le revenu.com

  • Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    • fquiroga le mardi 13 oct 2015 à 16:07

      La CSG a15.5% est aussi un impôt qui cache son nom. A part cela c'est la découverte de l'eau chaude en pis.sant sur son doigt ce que nous dit le Revenu.

    • aiki41 le dimanche 11 oct 2015 à 09:58

      profitons en car ce la ne durera sûrement pas. Quant à "seuls les contributions sociales sont dues " elles n'ont de sociales que de noms car dans les faits une grande partie en est détournée par le gouvernement