Les médias n'aiment pas donner la parole aux femmes

le
0
Seuls 18 % de femmes s'imposent comme «expertes» dans les médias. Télés, radios, et journaux donnent en priorité la parole aux hommes.

Avec seulement 18 % de femmes consultées comme spécialistes, les hommes continuent de se tailler la part du lion (82 %) sur la place médiatique. Sept fois mois présentes que les hommes, les expertes ont encore du chemin à faire avant de véhiculer à plus grande échelle leur savoir et leur opinion sur les ondes, les plateaux télévisés ou dans la presse.

Aujourd'hui, quand les femmes sont invitées, c'est avant tout comme témoin, victime, mère ou... potiche. La sensibilité, l'émotion reste leur apanage. C'est le constat de la commission sur la place des femmes dans les médias remet mercredi son rapport à Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités.

Dans son enquête, l'instance a examiné à la loupe, cinq journaux télévisés du soir, quatre matinales et trois émissions interactives à la radio, ainsi que six magazines hebdomadaires d'information entre le 19 et le 25 septembre.

«Si j'étais un homme, je ne serai peut-être pas où je suis»

Résultat : les «

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant