Les médecins se mobilisent contre le burn-out

le
0

Très touchés par le surmenage professionnel, les médecins étaient appelés à faire connaître leur mécontentement ce mardi.

Le burn-out ou épuisement professionnel menacerait un médecin sur deux, d'après l'Union française pour une médecine libre (UFML). Le jeune syndicat, qui compte un an d'existence et 4500 membres, organisait ce mardi une journée «noire» pour alerter la ministre de la Santé, Marisol Touraine, sur les risques psychosociaux encourus par la profession. Les médecins étaient invités à couvrir leur plaque de crêpe noir pour sensibiliser le grand public et «rompre le silence» sur la question. Car ce silence est souvent entretenu par les praticiens qui n'osent pas demander de l'aide ou qui ne savent pas vers quelle structure se tourner, soulignent des observateurs de la profession.

Le burn-out survient quand une personne ne peut plus faire face à une demande professionnelle trop importante ou exigeante. Un épuisement physique, émotionnel et ment...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant