Les médecins n'auraient pas autorisé Hollande à rendre visite à Trierweiler

le
0

REVUE DE PRESSE - Cette interdiction est une pratique répandue dans les cas de détresse psychologique, indique RTL qui révèle l'information. La première dame reste hospitalisée à la Pitié-Salpêtrière, à Paris.

Auteur de ce qui est pour le moment le plus gros scoop de l'année concernant la presse people, Closer ne compte pas s'arrêter là. Le magazine prépare pour vendredi matin un numéro spécial sur l'affaire Hollande-Gayet, avec «de nouvelles informations et de nouvelles photos exclusives». En attendant de découvrir le contenu de ces clichés, les révélations continuent d'affluer sur l'état de santé de Valérie Trierweiler et la manière dont François Hollande l'a mise au courant jeudi dernier.

Selon Europe 1, la première dame, qui est hospitalisée depuis vendredi à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, se trouve toujours dans un état de fatigue nerveuse extrême, victime de «hauts et de bas», et ne devrait pas sortir avant quelques jours. E...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant