Les médecins mis en cause dans le scandale du Mediator

le
0
INFO LE FIGARO - L'Office d'indemnisation des accidents médicaux met en cause des prescripteurs qui ont ordonné du Mediator pour faire perdre du poids et non comme antidiabétique.

Les prescripteurs devront-ils finalement mettre la main au portefeuille ? S'il est encore trop tôt pour le dire, il est clair que les médecins sont d'ores et déjà mis en cause. Selon nos informations, l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam), qui gère le fonds d'indemnisation des victimes du Mediator dont il est prévu que le guichet ouvre après les vacances d'été , a décidé de se retourner contre les médecins dans le cadre de référés expertise prévus pour les 8 et 13 septembre prochain. Il s'agit en fait d'expertises de droit commun : le juge doit mandater des experts afin de déterminer si les pathologies dont souffrent les plaignants sont liées ou non au Mediator.

Au centre des débats, la question de la prescription hors indication. Autrement dit, les médecins ont-ils donné du Mediator à des patients diabétiques (donc dans l'indication) ou à des personnes désirant perdre du poids ? Les professionnels mis en cause par l'Oniam sont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant