Les médecins généralistes aiment être payés à la performance

le
0

Seuls 5 % des médecins ont refusé en 2012 qu'une partie de leur rémunération dépende d'objectifs prés de santé publique.

Le paiement à la performance a été adopté par les médecins généralistes. Selon une enquête de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) du ministère de la Santé, réalisée fin 2012 et publiée ce mercredi, seuls 5 % d'entre eux ont refusé expressément de souscrire à la Rémunération sur objectif de santé publique (Rosp) mise en place en janvier 2012 pour compléter le paiement traditionnel à l'acte. Mieux encore, 80 % des praticiens pensent pouvoir remplir la majorité des objectifs. Mais seulement 2 % la totalité.

La Rosp prend la forme d'une prime récompensant la bonne organisation du cabinet médical (notamment sur l'informatisation des procédures) et la qualité de la pratique. Toutefois, «les médecins considèrent dans leur grande majorité que les objectifs ont été définis pour permettre à l'Ass...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant