Les mauvaises affaires des restaurateurs

le
35
Pour la deuxième année consécutive le marché de la restauration est en recul au premier semestre. En cause: la desaffection des restaurants traditionnels.

Les Français ont de moins en moins d'appétit pour sortir au restaurant. Après avoir chuté de 1,91 % l'an passé, le chiffre d'affaires de la restauration a encore reculé de 2 % au premier semestre, selon une étude du cabinet spécialisé Gira Conseil.

Les restaurants avec service à table sont les plus touchés, avec une chute de 6,72 %. La vente à emporter a, elle, progressé de 1,97 % sur cette même période. L'étude montre également que ces chiffres en berne ne tiennent pas à des additions moins salées mais tout simplement à un moins grand nombre de clients. Les dépenses par clients restent en effet globalement stable alors que la fréquentation a dégringolé de 8 % dans les restaurants alors que les enseignes spécialisées dans la vente à emporter gagnaient 2,5 % de consommateurs supplémentaires.

Cet été, le SNRTC, syndicat des grandes enseignes de restauration commerciale avait alerté sur une chute dramatique de la fréquentation de ses établissements pouvant atteindre 15 %. Ces établissements qui ont perdu 10 % de leurs effectifs en 2 ans (soit 2500 emplois) sont particulièrement inquiets pour l'avenir avec la hausse de la TVA qui se profile en 2014.

L'étude de Gira conseil relève pourtant que certaines enseigne, quel que soit le niveau des prix pratiqués, tiraient très bien leur épingle du jeu. Selon Bernard Boutboul, directeur de Gira conseil, les consommateurs font des arbitrages de plus en plus serrés entre une restauration de besoin (le midi en semaine) et une restauration de plaisir, le soir ou le week-end. «Nos différentes enquêtes consommateurs nous révèlent qu'ils distinguent de plus en plus les établissements qui respectent les «fondamentaux» du métier de restaurateur et ceux qui ne les respectent pas ou plus» note-t-il.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CAMIF le mardi 17 sept 2013 à 14:21

    avec leur baisse de TVA sans baisse de prix, les restaurateurs ont réalisé un hold-up de plusieurs milliards d'euros avec la complicité du nain.de quoi être rentier jusqu'à la fin de leurs jours.

  • eskimmo le mardi 17 sept 2013 à 14:16

    Ca va faire des Porsche Cayenne en vente. Le consommateur en a assez de se faire arnaquer par des réchauffeurs de plats achetés chez Metro qui a profité de la baisse de la TVA pour s'offrir des prostiputes.

  • KAFKA016 le jeudi 5 sept 2013 à 12:30

    Pour les restaurateurs le passage à l'euro n'a rien change : avant on payait un café 1 franc 50 et maintenant c'est 1 euro 50 !!!!!

  • M4760237 le jeudi 5 sept 2013 à 12:17

    Trop de surgelés. Les clients en ont assez.

  • SOSTRADE le jeudi 5 sept 2013 à 10:59

    s'ils voulaient vraiment jouer le jeu, ils feraient savoir la différence entre fait maison et tout prêt, surgelé et frais etc....mais ils se gavent tellement, pourquoi se faire ch ier??? Que des es crocs.

  • SOSTRADE le jeudi 5 sept 2013 à 10:53

    Oula, le kebab frais.... un nouveau concept???? J'en mange surtout quand je suis constipé moi...

  • M5661885 le jeudi 5 sept 2013 à 10:39

    Nombre de restaurateurs ne font plus leur métier de cuisinier. Je vais au restaurant pour manger quelque chose de frais et cuisiné avec un savoir-faire. Si c'est pour trouver des plats standards sortis d'une pochette de congélation, je préfère rester chez moi à déguster une cuisine familiale ou me chercher un bon Kébab grillé tout frais ! Alors, messieurs les restaurateurs, continuez à servir du surgelé industriel à vos clients, et vous en aurez de moins en moins !

  • d.jousse le jeudi 5 sept 2013 à 10:37

    la qualité ça paye. On oublie le prix mais quand c'est mauvais, on n'oublie pas, surtout quand on a gâche ce qui devait être un bon moment. Généralement, les gens déçus partent sans le dire. Donc les restaurateurs ne sont pas capables d'avoir une idée de ce que pensent leurs clients (ex clients).

  • 11246605 le jeudi 5 sept 2013 à 09:56

    Il y a des petits restos très sympas (cuisine et service) à un prix correct. Ceux là ne désemplissent pas. Par contre les commentaires ci-dessous ne sont pas exagérés concernant certaines arnaques, surtout dans des villes de vacances. Cet article est vraiment tendancieux...

  • groundze le jeudi 5 sept 2013 à 08:52

    M78 oui c'est un peu ce que je me dis, les français sont des bœufs on peut les faire cracher sur n'importe qui n'importe quoi, ce forum est démonstratif de l'état d'esprit.les restaurants étaient pleins cet été et une perte de 2% quand on tient un commerce c'est rien mais les lourds du cerveau se font plaisir en pensant que c'est fini. assez drôle