Les matières premières stoppent les marchés dans leur élan

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont clôturé en baisse, pénalisés par des prises de bénéfices et le retournement à la baisse du pétrole. Le CAC 40 a perdu 1,4% à 4 238,42 points et l’EuroStoxx a reculé de 1,59% à 2 887,38 points. La tendance est identique aux Etats-Unis avec une baisse de 0,94% pour le Dow Jones vers 17h30.

Après avoir clôturé vendredi dernier leur meilleure semaine depuis le début de l'année, avec une hausse de plus de 5%, à laquelle s'est ajoutée une progression de près de 2% hier, les places financières européennes ont donc fait l'objet de prises de bénéfices aujourd'hui. Compte tenu de la grande volatilité des indices, les investisseurs ont préféré profiter de cette embellie pour engranger des profits.

Cette réaction est d'autant plus compréhensible que les motifs d'inquiétude perdurent. Ainsi, le cours du baril du pétrole s'est retourné à la baisse aujourd'hui (-4,94% à la clôture) après avoir progressé pendant les quatre dernières séances. Sur cette période, le baril de WTI s'est apprécié de près de 15% à plus de 33 dollars.

La baisse des indices actions s'est d'ailleurs précipitée en fin de séance lorsque le ministre saoudien du pétrole a déclaré qu'il n'y aurait pas de baisse de la production de pétrole dans un futur proche. Seule la proposition d'un gel est sur la table depuis la semaine dernière.

La fin de ce rally a pesé sur les valeurs européennes liées aux matières premières. C'est ainsi que l'indice EuroStoxx 600 des ressources de base a signé la plus forte baisse sectorielle du jour avec un recul de 3,21%. Ce phénomène a été aggravé par les résultats dégradés présentés par un géant du secteur minier BHP Billiton. Ce dernier, en plus d'afficher sa première perte semestrielle depuis plus de 16 ans, a proposé un dividende en chute de 74%. A Paris, ArcelorMittal (-4,49%) a signé la plus forte baisse du CAC 40 suivi de peu par le parapétrolier Technip (-3,76%).

En dehors du secteur minier, l'actualité des entreprises a encore été soutenue aujourd'hui. Ainsi, la cote parisienne a été dominée par Thales (+6,28%) et Danone (+4,04%) qui ont tous deux présenté des résultats annuels solides. En revanche, la publication d'Icade (-3,49%) n'a pas reçu les faveurs des investisseurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant