Les matières premières saluent aussi le sommet

le
0
MATIÈRES PREMIÈRES HEBDO Au cours de la semaine du 24 octobre, qui a accouché d'un accord sur l'endiguement de la crise en Europe, l'or a gagné 100 dollars et le pétrole est revenu à ses plus haut de l'été.

Un pétrole proche des 100 dollars

Les marchés pétroliers ont renoué avec leur plus haut de l'été la semaine dernière. À New York, le baril de light sweet crude pour livraison en décembre a ainsi fini la semaine à 93,32 dollars, empochant 11,5% en cinq jours, tandis qu'à Londres, le Brent a gagné 4% sur la même période, à 110,02 dollars. Ces niveaux n'avaient plus été observés depuis le mois d'août dernier.

Cette poussée s'explique par l'euphorie qui a suivi l'accord sur un plan de sortie de crise en Europe. Comme sur les marchés d'actions, les annonces des dirigeants européens ont été accueillies par un bond des cours, les opérateurs écartant l'idée d'une «calamité économique», a expliqué John Kilduff, d'Again Capital. De plus, la Chine, deuxième consommateur de brut dans le monde, a publié un indice PMI manufacturier au plus haut depuis cinq mois. Le PIB américain a également progressé de 2,5% en rythme annuel au troisième trimestre et la hauss

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant