Les matières premières renouvelables

le
0

Le marché des matières premières comporte à la fois des matières renouvelables et nonrenouvelables. Dans le premier cas, il s'agit de produits issus de la nature, végétaux ou animaux.

Quelles matières premières renouvelables ?

Les matières premières sont des produits bruts utilisés pour la production de produits finis, utilisés dans l'industrie alimentaire, énergétique ou encore automobile. On trouve tout d'abord des matières premières renouvelables, c'est-à-dire issues directement de la nature.

On peut citer notamment les matières végétales, avec parmi elles les céréales (blé, maïs, orge, canne à sucre...), le coton, le bois, le caoutchouc, les graisses végétales (olive, tournesol, noix). Mais les fruits et légumes comptent également au nombre des matières premières renouvelables.

Intérêt des matières premières renouvelables

Le grand avantage de ces matières premières est naturellement de se renouveler, c'est-à-dire de se régénérer. Ainsi, les récoltes de céréales, fruits et légumes se suivent. Et l'on retrouve une matière première aussi abondante, à la prochaine mise en culture.

Jusqu'au XIXe siècle, ces produits étaient principalement employés pour les besoins de la société humaine.

Les matières premières nonrenouvelables

À l'inverse, certaines matières premières sont le résultat d'un processus géologique ayant nécessité parfois des milliards d'années. Elles sont donc épuisables. C'est le cas par exemple du charbon, du pétrole, du fer, du calcaire. On distingue les matières nonrenouvelables énergétiques, minérales, métalliques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant