Les matières premières flambent

le
0
MATIERES PREMIERES HEBDO Au cours de la semaine du 29 novembre, pétrole, or, cuivre et céréales ont fortement grimpé. Bonnes nouvelles macroéconomiques et mauvaises conditions météorologiques expliquent cette ambiance fiévreuse.

Le pétrole proche des 90 dollars

Tout a commencé lundi dernier, sur un marché dominé par les tensions géopolitiques sur la péninsule coréenne et au Proche-Orient. Le baril de «light sweet crude» pour livraison en janvier a clôturé ce jour là au dessus des 85 dollars à New York. Puis, après une consolidation mardi, la hausse s'est poursuivie tout le reste de la semaine: 86,75 dollars mercredi, 88 dollars jeudi, 89,19 dollars vendredi (un plus haut depuis le 9 octobre 2008).

«Quand on a des troubles et de l'inconnu, le pétrole a tendance à s'échanger à la hausse, parce que les gens qui spéculent à la baisse se retirent», expliquet Rich Ilczyszyn, de Lind-Waldock. «La demande est en hausse dans le monde. Avec les températures froides qui sévissent en Europe, on voit une progression importante de la demande en fioul de chauffage», a ajouté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Autre facteur: de bonnes nouvelles macroéconomiques aux Etats-Unis mais aussi une ru

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant