Les marques françaises unies contre Google

le
0
L'Union des fabricants, celle des annonceurs et les journaux ont adressé une lettre au PDG du groupe américain pour protester contre la nouvelle politique d'achat de mots-clés commerciaux.

La mobilisation est particulièrement importante. Une grande majorité des grandes marques opérant en France (Unilever, L'Oréal, Procter & Gamble, Danone, LVMH, Hermès, Pernod Ricard, France Télécom, Novartis...) représentées par l'Union des fabricants, les grands annonceurs via l'Union des annonceurs, ainsi que l'ensemble des titres de la presse quotidienne nationale (SPQN) et ceux de la presse magazine (SPM) ont adressé une lettre à Eric Schmidt, le président de Google.

Dans cette missive, tous ces grands noms s'insurgent contre le fait que depuis le 14 septembre, Google s'arroge le droit de commercialiser ces marques sous forme de liens commerciaux. En clair, Carrefour pourrait acheter Auchan comme mot-clé sur Internet et le site de l'Auto Journal pourrait gagner de l'audience en achetant le mot-clé du quotidien L'Équipe. Une situation qui peut sembler ubuesque mais qui ouvre une brèche béante dans le système de protection des marques. Surtout, elle force l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant