Les marques de prestige soutiennent les résultats de Diageo

le
0
FORTE PROGRESSION AUX ÉTATS-UNIS DES MARQUES DE PRESTIGE DE DIAGEO
FORTE PROGRESSION AUX ÉTATS-UNIS DES MARQUES DE PRESTIGE DE DIAGEO

ZURICH (Reuters) - Diageo a annoncé jeudi une croissance de son chiffre d'affaires au second semestre 2012, soutenue par des hausses de prix et la forte progression aux Etats-Unis de ses marques de prestige, comme la vodka Ketel One et Bulleit Bourbon.

Le groupe britannique de spiritueux, qui produit notamment le whisky Johnnie Walker, la bière Guinness et le gin Tanqueray, a vu ses ventes augmenter de 5% en croissance organique, à 6,039 milliards de livres (7,05 milliards d'euros) pour le semestre à fin décembre. Son résultat par action avant éléments exceptionnels a augmenté de 9% à 60,9 pence.

Les analystes tablaient sur une progression des ventes de 5,1% à 6,05 milliards de livres, selon les données collectées par Thomson Reuters.

Vers 10h00 GMT, le titre Diageo gagnait 0,81% à 1.868,8 pence, alors que l'indice regroupant les valeurs agro-alimentaires européennes prenait 0,25%.

Le chiffre d'affaires courant réalisé en Amérique du Nord, qui pèse pour un tiers des ventes du groupe, s'est affiché en hausse de 5%, soutenu par une hausse des prix et par une croissance à deux chiffres de ses marques de prestige.

Le chiffre d'affaires européen, qui représente lui 28% des ventes totales, n'a reculé que de 2%, les marchés turc, russe et d'Europe de l'Est ayant compensé une chute de 19% en Europe du Sud.

Face à une croissance ralentie de ses ventes dans une Europe frappée par la récession, Diageo a eu recours à une frénésie d'achats, cherchant à se positionner sur le marché florissant des classes moyennes en Afrique, en Asie et en Amérique latine, où le groupe espère réaliser la moitié de son chiffre d'affaires d'ici 2015.

Diageo a enregistré une hausse limitée de 6% de son chiffre d'affaires courant en Asie, qui compte désormais pour 14% des ventes totales du groupe, en raison notamment d'une contraction du marché du whisky sud-coréen.

Pernod-Ricard, le numéro deux mondial des spiritueux derrière Diageo, qui produit notamment la vodka Absolut et le champagne Mumm, a dit la semaine dernière faire face à un ralentissement en Asie, notamment sur le marché chinois. Le groupe français publiera ses résultats le 14 février.

Emma Thomasson, Juliette Rouillon et Agathe Machecourt pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant