Les marchés tourmentés par le risque de Brexit

le
1

(AOF) - Les principales Bourses européennes ont accusé leur cinquième séance consécutive de baisse. Le CAC 40 s'est éloigné un peu plus du seuil symbolique des 4300 points en cédant 2,29% à 4 130,33 points après avoir atteint un point bas depuis le 24 février à 4140,10 points. L'EuroStoxx 50 a lui perdu 1,96 % à 2 797,47 points. Wall Street n'échappe pas à ce regain d'aversion pour le risque : le Dow Jones se replie de 0,32% vers 17h. Cette fuite vers la qualité profite aux actifs jugés les moins risqués comme les emprunts d'Etats.

Pour la première fois, le rendement de l'emprunt allemand à 10 ans, le Bund, est passé en territoire négatif.

A neuf jours du référendum sur le Brexit, les sondages britanniques donnent une avance de plus en plus confortable aux partisans de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Les investisseurs s'inquiètent donc de plus en plus des conséquences d'un éventuel Brexit sur le Royaume-Uni, les pays de l'euro, et plus globalement sur la croissance mondiale.

La prudence des investisseurs est amplifiée par la perspective de la décision de politique monétaire de la Fed, attendue demain soir.

Autre motif d'inquiétude, les cours du pétrole reculent encore de près de 1% % après trois séances consécutives de baisse.

Premières impactées par cette faiblesse de l'or noir, les valeurs pétrolières et parapétrolières accusent les plus fortes baisses. Au CAC 40, Total a cédé 3,44% et Technip a perdu 3,05%. Sur l'indice SBF 120, Vallourec a chuté de 5,92%, suivi de Maurel & Prom qui a perdu 4,89% et GTT (-3,71%). Les valeurs cycliques ont également été malmenées. Renault a reculé de 2,39% et Peugeot de 2,75%.

Seule hausse à l'ouverture, Danone a finalement cédé 0,78%. Le groupe alimentaire français avait dévoilé ce matin, des perspectives annuelles revues en hausse dans le cadre de son plan de transformation à 2020.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.gehres il y a 6 mois

    Pétrole -1%... actions pétrolières -5%.... si l'inverse pouvait aussi se vérifier !!!