Les marchés suspendus aux lèvres de la Fed

le
1
Ben Bernanke doit donner une conférence de presse très attendue, mercredi soir.
Ben Bernanke doit donner une conférence de presse très attendue, mercredi soir.

C'est l'événement auquel se préparent nerveusement les marchés depuis des semaines. Lors de la réunion de son comité de politique monétaire de mardi à mercredi, la banque centrale américaine (Fed) devrait finalement décider un ralentissement de ses rachats d'actifs, signant le début de la fin de la politique monétaire exceptionnelle menée par l'institution dans l'espoir de favoriser la sortie de crise. "Les enquêtes de conjoncture publiées cette semaine confirment que l'embellie est quasi généralisée et plaident pour une normalisation des politiques monétaires des économies avancées, même si l'horizon paraît encore bien éloigné", explique Barclays dans sa note hebdomadaire. Le patron de l'institution, Ben Bernanke, prépare les marchés à ce bouleversement potentiellement très déstabilisateur depuis des mois. Les investisseurs vont avoir à apprendre à vivre sans la perfusion de la Fed. Pour sortir son pays de l'ornière, ce spécialiste de la crise économique de 1929 a en effet déversé, depuis le début de la crise financière, des torrents de dollars dans l'économie américaine via des programmes d'achats massifs de dette publique et de titres adossés à des créances immobilières émis par les organismes de refinancement hypothécaire parapublics (Fannie Mae, Freddie Mac).Le dernier en date, lancé en septembre 2012, fait marcher la planche à billets pour pas moins de 85 milliards de dollars par mois (45 sur la dette publique et 40 de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.geffr2 le mercredi 18 sept 2013 à 17:11

    Bisous? Beurk!