Les marchés reprennent leur souffle en attendant l'emploi américain

le
0

(AOF) - Longtemps indécises, les principales places boursières européennes ont finalement terminé en petite baisse. Le CAC 40 a ainsi mis un terme à une série de cinq séances consécutives de hausse en cédant 0,20% à 4 4416,08 points. Même phénomène pour l'Euro Stoxx 50, qui a abandonné 0,31% à 3 012,87 points. Wall Street aussi marque le pas. Vers 17h30, le Dow Jones cédait 0,39%.

Les investisseurs ont pris prétexte d'indicateurs économiques contrastés en Europe et décevants aux Etats-Unis pour reprendre leur souffle. Du côté des mauvaises nouvelles, les données définitives des enquêtes PMI ont confirmé un ralentissement de la croissance de la zone euro en février. L'indice composite, qui regroupe l'activité industrielle et dans les services, est en effet ressorti à 53, au plus bas depuis 13 mois. En revanche, les ventes au détail dans la zone euro ont progressé plus que prévu en janvier (+0,4% contre un consensus de +0,1% seulement).

Aux Etats-Unis, l'activité dans les services a légèrement ralenti en février. L'indice ISM a reculé à 53,4 après 53,5 en janvier. Une tendance confirmée par l'indice Markit pour ce même secteur qui est ressorti à 49,7 après 53,2 en janvier. C'est la première fois depuis octobre 2013 que cet indice passe sous la barre de 50 qui sépare contraction et croissance de l'économie.

Au-delà de ces indicateurs en demi-teinte, la prudence des opérateurs a été surtout motivée par la perspective des chiffres mensuels de l'emploi américain attendus demain. Ces statistiques sont en effet considérées comme le meilleur baromètre de la santé de l'économie américaine.

A la Bourse de Paris, les variations ont échappé à toute logique sectorielle. LafargeHolcim a terminé en tête du CAC 40 (+4,29%), soutenu par la spéculation sur une cession prochaine de ses actifs indiens récemment mis en vente. AccorHotels, en revanche, a cédé 1,61%, pénalisé par des rumeurs selon lesquelles le groupe serait intéressé par le rachat de Carlson Rezidor Hotel Group, qui comprend les chaînes Radisson et Park Plaza

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant