Les marchés proches de l'équilibre, le pétrole et les prises de bénéfices à la une

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont clôturé proches de l’équilibre à l’issue d’une séance marquée par l’absence des investisseurs américains. Wall Street était effectivement fermé en ce jour de fête du travail aux Etats-Unis. Le CAC 40 a cédé 0,02% à 4 541,08 points et l’EuroStoxx 50 a fléchi de 0,07% à 3 077,66 points.

Au début de la séance, les indices actions sont restés sur leur lancée de vendredi dernier, toujours soutenus par la perspective d'un report du relèvement des taux aux Etats-Unis après le rapport sur l'emploi.

Un autre soutien de poids est venu s'ajouter à ce facteur puisque le cours du pétrole a bondi de plus de 5% dans les premières heures de la séance. Les opérateurs ont spéculé sur l'accord que la Russie et l'Arabie saoudite pourraient signer pour rééquilibrer le marché mondial.

Les deux principaux producteurs d'or noir ont en effet annoncé qu'ils étaient prêts à travailler de concert pour limiter la surproduction sans pour autant s'engager sur des mesures précises. Cette déception s'est traduite immédiatement dans le cours du pétrole dont la croissance a ralenti tout au long de l'après-midi : le cours du WTI ne progressait plus que de 1,5% à 45,11 dollars à la clôture.

Cet amoindrissement des gains sur le marché pétrolier et des prises de bénéfices ont pesé sur les marchés actions en fin de séance.

La perspective d'une action concertée des producteurs de pétrole a tout de même soutenu les valeurs qui leur sont liées : Technip (+1,84%) et Total (+0,65%) ont figuré parmi les plus fortes hausses du CAC 40. En dehors du principal indice parisien, SFR (+6%) a été recherché après l'OPE lancée par Altice sur le solde du capital.

Les prises de bénéfices ont été particulièrement sensibles sur les valeurs bancaires, qui ont profité la semaine dernière des perspectives d'un resserrement monétaire aux Etats-Unis, et sur Bouygues qui a présenté mercredi dernier des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Ce dernier a reculé de 1,05%, Société Générale a perdu 1,09%, BNP Paribas 0,92% et Natixis a cédé 1,71%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant