Les marchés poursuivent leur remontée

le
0

(AOF) - Après les fortes variations enregistrées ces derniers jours, le calme est revenu sur les places européennes. Les indices actions ont continué leur remontée dans des volumes bien moins fournis que lors des dernières séances (2,85 milliard d’euros contre plus de 3 milliards hier et plus de 5 vendredi). Le CAC 40 a gagné 0,61% à 4 367,24 points et l’Eurostoxx s’est adjugé 0,83% à 2 967,34 points. Aux Etats-Unis, le Dow Jones s’appréciait de 0,11% vers 17h30.

Alors que les Britanniques doivent se prononcer jeudi sur leur appartenance à l'Union européenne, les investisseurs font toujours preuve d'un optimisme prudent quant à l'issue de cette consultation. Depuis ce week-end, plusieurs sondages ont fait état d'une légère domination du "Bremain" (maintien dans l'Union européenne), rassurant ainsi les opérateurs. Signe de cette tendance persistante, la livre sterling s'est encore appréciée de 0,5% aujourd'hui, à 1,3051 euro, au plus haut depuis fin mai.

Même si la crainte d'un Brexit reste la préoccupation principale des opérateurs, elle n'a pas empêché une nette amélioration de la confiance des investisseurs allemands en juin. L'indice Zew qui la mesure est en effet ressorti à 19,2 points, en forte hausse par rapport à son niveau de 6,4 atteint en mai. Surtout, elle a agréablement surpris les marchés qui craignaient une baisse à 4,7. En clair, la confiance dans la résilience de l'économie allemande a compensé les craintes liées à l'environnement global, a commenté l'institut Zew.

A ce sujet, le discours de Mario Draghi devant les députés européens a également contribué à rassurer les marchés. Le gouverneur de la BCE a réaffirmé que la croissance européenne était toujours en phase d'accélération et qu'il était prêt à utiliser tous les outils à sa disposition pour faire face à un éventuel affaiblissement.

Du côté des valeurs, Safran (+1,97%) et Airbus (+1,97%) ont terminé en tête du CAC 40, soutenus par l'affaiblissement de l'euro face au dollar. La monnaie unique cède 0,45%. Les deux groupes aéronautiques ont été suivis par Bouygues (+1,43%) qui a bénéficié du relèvement de recommandation de Réduire à Acheter par Kepler Cheuvreux.

En revanche, les valeurs liées aux matières premières ont été pénalisées par la baisse des cours du pétrole (-1%) :  ArcelorMittal a cédé 4,2% et Vallourec a perdu 3,64%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant