Les marchés frontières collectent contrairement aux marchés émergents

le
0

(NEWSManagers.com) - Dans l'attente de la réunion de la Réserve fédérale, les investisseurs ne semblaient pas outre mesure inquiets. Ils ont moins racheté dans l'obligataire tout en s'engageant dans les fonds d'actions américaines, japonaises et européennes. En revanche, la défiance à l'égard des fonds émergents reste tenace et la décollecte s'est élevée à plus de 3 milliards de dollars durant la semaine au 19 juin, un niveau jamais vu depuis près de deux ans, selon les données communiquées par EPFR Global.

Malgré leurs réticences vis-à-vis de la plupart des grands marchés émergents, Chine, Brésil, Russie ou encore Afrique du Sud, les investisseurs gardent un appétit marqué pour les marchés de plus petite taille, plus risqués mais aussi plus dynamiques. Les fonds dédiés aux marchés frontières collectent depuis la mi-mars et ont ainsi attiré plus de 2,5 milliards de dollars depuis le début de l'année.

Au total, les fonds d'actions ont enregistré une collecte nette de 4,81 milliards de dollars durant la semaine au 19 juin, tandis que les fonds obligataires subissaient des rachats pour un montant net de 7,48 milliards de dollars. Les fonds monétaires ont affiché une décollecte de plus de 25 milliards de dollars durant la semaine au 19 juin, la plus élevée depuis la troisième semaine de février.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant