Les marchés européens toujours orientés à la baisse à mi-séance

le
0
LES MARCHÉS EUROPÉENS TOUJOURS ORIENTÉS À LA BAISSE À MI-SÉANCE
LES MARCHÉS EUROPÉENS TOUJOURS ORIENTÉS À LA BAISSE À MI-SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées en baisse mercredi à mi-séance et Wall Street est attendue en très léger recul, marquant le pas après le récent "rally", sous le coup d'une saison de résultats trimestriels globalement décevante et des incertitudes persistantes sur les intentions des banques centrales.

Selon les données de Thomson Reuters Starmine, 49% des sociétés de l'indice paneuropéen STOXX Europe 600 ont fait moins bien que prévu en termes de résultats et 63% d'entre elles ont déçu au niveau du chiffre d'affaires, contre respectivement 42% et 43% lors du trimestre précédent.

À Paris, le CAC 40 perd 0,4% à 4.255,42 points vers 12h15 GMT. Francfort, le Dax cède 0,15% et à Londres, le FTSE 0,42%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,34% après avoir pris 23% depuis le début de l'année. La Bourse de Madrid cède 0,95%.

"De plus en plus d'investisseurs deviennent négatifs sur la tendance, avec un flux de nouvelles plutôt négatif en ce moment, ne serait-ce que les chiffres de l'OCDE et l'avertissement de (l'investisseur activiste Carl) Icahn," note David Thébault, responsable du trading quantitatif chez Global Equities.

"Ceci dit, la dynamique des flux devrait rester relativement positive pour les actions européennes et ce n'est dont pas une mauvaise idée d'acheter quelques options d'achat sur les indices, même si on est négatif sur le marché."

Mardi, l'Organisation de coopération et de développement économiques a revu en nette baisse sa prévision de la croissance mondiale en 2014, à 3,6% contre 4% annoncé lors de ses précédentes prévisions semestrielles.

Les investisseurs ont aussi été déstabilisés par les propos de Carl Icahn en début de semaine, évoquant le risque d'une "forte baisse" du marché d'actions.

L'attention des investisseurs sera focalisée cet après-midi sur les indicateurs économiques américains de la journée - dont les ventes de détail - ainsi que sur les minutes de la réunion d'octobre de la Fed, dans l'espoir d'obtenir des indications sur la calendrier de réduction des achats de la Fed.

L'action TF1 gagne 5,1%, plus forte hausse du SBF 120, après la qualification de la France pour la Coupe de monde de football dont les principaux matchs seront retransmis par la chaîne.

A Francfort, ThyssenKrupp perd 2,8% après avoir reporté la publication de ses résultats annuels, au motif que les négociations engagées par le numéro un allemand de la sidérurgie en vue de la cession d'une aciérie aux Etats-Unis sont entrées dans leur dernière ligne droite.

Des propos rassurants du président de la Réserve fédérales, Ben Bernanke, sur la volonté de la Fed de prolonger son soutien à la croissance pèsent sur le dollar. L'euro retombe après avoir touché un plus haut quatre ans face au yen.

Le baril de Brent est retombé sous la barre des 107 dollars, dans un climat d'optimisme sur les négociations qui reprennent ce mercredi avec l'Iran, la reprise de l'offre en Libye et la hausse des stocks de pétrole aux Etats-Unis.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant