Les marchés européens restent orientés à la hausse à mi-séance

le
0
LES MARCHÉS EUROPÉENS RESTENT ORIENTÉS À LA HAUSSE À MI-SÉANCE
LES MARCHÉS EUROPÉENS RESTENT ORIENTÉS À LA HAUSSE À MI-SÉANCE

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées en hausse lundi à mi-séance et Wall Street est attendue en progression aussi, après l'annonce de nouvelles mesures de soutien à l'économie chinoise et d'une opération de fusions/acquisitions dans les télécoms.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,36% à 5.161,97 points vers 10h30 GMT. Le Dax avance de 1,36% à Francfort et le FTSE de 0,67% à Londres. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,66% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,7%.

La Bourse d'Athènes gagne 0,93% de son côté avec son secteur bancaire qui prend 2,5%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,5% à 0,6%.

La banque centrale chinoise a annoncé dimanche une nouvelle baisse du taux de réserves obligatoires imposé au secteur bancaire, la deuxième mesure de ce type en deux mois et la plus forte baisse du taux depuis 2008, dans le but d'injecter des liquidités supplémentaires dans l'économie.

Les ressources de base (+1,86%) sont en tête des hausses sectorielles en Europe dans l'espoir que la baisse du taux chinois relance la demande du premier consommateur mondial de métaux. Mais des intervenants notent que ces mesures de soutien à la croissance ont eu peu d'impact jusqu'à présent.

Le secteur des télécoms soutient aussi la cote après l'annonce par le câblo-opérateur Liberty Global de l'acquisition par sa filiale belge Telenet de Base, filiale de téléphonie mobile du groupe néerlandais KPN en Belgique, pour 1,325 milliard d'euros. Telenet gagne 5,1% à Bruxelles et KPN prend 1,74% à Amsterdam.

"(L'opération) semble plutôt bonne pour les deux", souligne Michael Bishop, analyste chez RBC Capital Markets. "Un prix un peu plus élevé que spéculé pour KPN et des synergies légèrement plus importantes que prévu sur le marché pour Telenet."

Mobistar, dont Telenet cessera d'acheter des capacités de réseaux, chute en revanche de 14,6%.

Par ailleurs, Volkswagen cède 0,6% contre la tendance après une prévision de ralentissement des ventes de voitures allemandes en Chine cette année.

L'équipementier pétrolier Petrofac chute de 11,9%, plus forte baisse du Stoxx 600 large, après avoir annoncé qu'il pensait perdre encore 130 millions de livres (181 millions d'euros) avant impôts en 2015 sur le projet gazier Laggan-Tormore au large des îles Shetland en mer du Nord.

Sur le marché obligataire, le rendement de la dette allemande à 10 ans (Bund), valeur de référence de la zone euro, a repris sa descente vers zéro dans la craintes d'une sortie de la Grèce de la zone euro faute d'accord.

(Avec Francesco Canepa et Nigel Stephenson, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant