Les marchés européens plombés par la Grèce et JPMorgan

le
1
Les marchés européens plombés par la Grèce et JPMorgan
Les marchés européens plombés par la Grèce et JPMorgan

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en forte baisse vendredi dans les premiers échanges, plombées par l'impasse politique en Grèce et par les valeurs bancaires après l'annonce de lourdes pertes par JPMorgan.

A 9h11, l'indice CAC 40, qui a perdu plus de 1% dans les premières minutes, cède 0,78% à 3.105,82 points.

La Bourse de Londres recule de 0,3%, celle de Francfort de 0,54% et la place madrilène 0,99%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 0,82%.

L'indice Stoxx des banques européennes perd 1,2%.

En Grèce, le chef du Parti socialiste, Evangelos Venizelos, doit rencontrer ce vendredi le conservateur Antonis Samaras dans une dernière tentative pour former un gouvernement de coalition et éviter de nouvelles élections législatives; les responsables de l'Union européenne ont averti que le maintien de la Grèce en zone euro était en jeu.

Par ailleurs, la première banque américaine, JPMorgan Chase, a jeté un froid sur les marchés en annonçant jeudi soir avoir enregistré une perte de trading de deux milliards de dollars (1,5 milliard d'euros) consécutive à l'échec d'une stratégie de couverture, ce qui a contraint son médiatique PDG à présenter ses excuses.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2723293 le vendredi 11 mai 2012 à 09:41

    Et pourquoi pas sa démission ?Si la JP a des pbs, l'etat interviendra. Donc aucun risque pour la Banque. Si un PDG gagne des fortunes en jouant avec l'argent de ses clients sans prendre de risque quand il perd, comment peux-t-on parler de liberté totale des marchés et de valeur du capitalisme.